Pierre (Jean) de Saint Cricq

Il semblerait que ce Pierre soit en fait ce Jean…

Contrat de Mariage de Jean de Saint Cricq D’arance avec Gabrielle de Lapuyade en datte du 12e Juillet 1501

source: so-genealogie
au nom de la sancte trinidad:
Sçaver es a los daare et despuix que oeÿ Baix Escriut ab lou plasé de Diu per daban mi noutari et testimonis puix signats, maridage eÿ estat passat enter Joan de sanct cricq d’arance, et gabrielle de Lapuÿade en los termis seguiens, sçaver es que lo suus dict Joan ab lo consentiment et adbis de gentiu charles theodore de sanct cricq soun Paÿ, adiudat de gentiu pierre de sanct cricq dou gabe soun cosin Prim, de gentiu arnaud de Blair, de Jacques de Borda soos prochaas et que la suus dicte gabrielle ab la puxança et permées de gentiu Israel de Lapuÿade aboucad en la cort d’orthéz soun paÿ aiudade de gentiu Joan de Lapuÿade soun fraÿ, de gentiu Miqueu de Roustan senhor de herrere, de gentiu Jacques de Larroque soos prochaas d’aute: an promettut s’esposalicia en la glÿsia en hoeÿt Jours : arrestat et dict es donques, que per la dot de gabrielle sa hilhe, lo suus dict Israel de Lapuÿade paÿ la apparcelade et dotade dos mil scuts sol de valo de quate Livres cascun, faasen hoÿt mil Livres, dosquals a deslivrat et pagat tot aare mil scuts que lo suus dict charles theodore paÿ de joan a prens per devers si, presenci de mi noutari et testimonis puix Escriuts et signats : et per los mil scuts deguts, lo dict gentiu de Lapuÿade proumet los paga aprés un an sens interés, et de douna a sa dicte hilhe bestits et accotramens de mobles segon soun estat, o de la da per deux cents scuts fasen hoit cents Livres, et no poderan Res a pluus abant domanda per supliment de Legitima ni auctrement los dicts charles theodore et joan de sanct cricq : et lo suus dit gentiu charles theodore en virtud daquesta carthe a provedit si a lo dict joan soun hereté aprés soun trespas de touts sous bées et causes coneguts et dos de despuix, de Besti et de neuri los dicts spoos et los enfans deudit Maridage pactou que aprés lo pagamen de los mil scuts deguts los dicts gentius charles theodore et joan octrouÿeran carthe de tornadot au dict gentiu de Lapuÿade, o a sos hoers : Pactou que descedan la dicte gabrielle sens enfans, aban lo dict joan soun marit goadanhera mil scuts los Bestits et mobles d’aÿançamen, medix trespassan Lo dict joan, aban gabrielle sens enfans, aquere se mustrara crededora d’aÿançamen de mil dos cents scuts pagadors defents seis més per lo dit charles theodore o sos prims : et lou dot defents an et iorn : pactou que los enfans deudit maridage herederan los mascles Escluin las femellas : aixi an prometut et iurat au Diu Biban, an Renunciat a dise causa contraria, an feyt las constitucions a justici, et per Esta constrenhuts en las causas dictes an stablit maioramen los notaris et procuraires de lo seneschal. Passat en la vila d’orthez lou dotz de juil quinze cents et un : testimonis pierre de Leschegaraÿ sarrabere, et Paul galeze de questa vila, et per mi hilari dupont noutari publicq eÿ grossoyad et signat ap los assistens et testimonis. aixi signats : joan de sanct cricq D’arance : gabrielle de Lapuÿade : charles theodore de sanct cricq d’arance : israel de Lapuÿade : pierre de sanct cricq dou gabe : iacques de Borda : arnaud de Blair : iacques de Larroque : pierre de Leschegaraÿ sarrabere testimoni : Paul galeze testimoni : hilaire Dupont noutari publicq et Retentour :
Lo medix jorn dotze de juil per mi noutari puix signat, testimonis Dabid de Labouchere, et joan jacques arrigrand qui an signat, aqueste cedule eÿ deslivrat a gentiu joan de sanct cricq d’arance : aixi signats : Dabid Labouchere : joan jacques arrigran : hilaire Dupont noutari Publicq :Suit la traduction du Contract ci dessus :

Au Nom de la sainte trinité
Notum sit a touts presents et advenir que ce Jour en dessous Ecrit par devant moi notaire Publicq et temoins bas nommés il a été arreté Mariage entre noble jean de saint sricq d’arance et demoiselle gabrielle de Lapuÿade en la maniere suivante, sçavoir est, que le sus dit jean de saint cricq du consentement et avis de Noble charles theodore de saint cricq son Pere, assisté de Noble pierre de saint cricq du gave son cousin Germain, de noble Arnaud de Blair, de noble jacques de Borda ses parens d’une part = et que la dite demoiselle gabrielle de Lapuÿade, de l’autorité et permission de noble Israel de Lapuÿade avocat en la cour d’orthéz son pere, assistée de Noble jean de Lapuÿade son frere, de noble michel de Roustan seigneur de herrere, de Noble jacques de Larroque ses parens d’autre, ont promis de s’epouser a l’eglise dans huit jours = or est il dit qu’en contemplation d’icelui mariage le dit seigneur de Lapuÿade donne a la dite gabrielle sa fille deux mille Ecus sol, valant chacun quatre Livres faisant huit mille Livres, tant moins desqu’elles il a compté et nombré tout presentement mille Ecus sol, que le seigneur charles theodore pere du futur conjoint a pris et Retiré par devers lui presents moi dit notaire et temoins en dessous Ecrits et s’en est contenté = Ledit seigneur de Lapuÿade a promis de paÿer les autres mille Ecus sol Restans dans un an de ce jour sans interet = il promet de plus d’habiller et de meubler sa dite fille selon son état et condition ou de lui donner huit cents Livres = Et le dit seigneur charles theodore en vertu du present contract institue le seigneur jean son fils futur conjoint heritier general et universel de tous ses biens presens et advenir = il Promet de Plus de Nourrir vetir et entretenir tant les dits futurs conjoints que les enfans qui seront procréés de leur mariage = arretté et convenu qu’aprés le paÿement des mille Ecus sol qui Restent a compter de la sus dite dot les seigneurs charles theodore et jean de saint cricq son fils octroÿeront carthe de tournadot en faveur du seigneur israel de Lapuÿade ou de ses hoirs = il est convenu que s’il n’ÿ a point de lignée du dit mariage et que la future Epouse decede avant le seigneur jean son mari celui ci gagnera en agencement mille Ecus sol ainsi que les habits et meubles qui doivent etre donnés a la dite gabrielle = tout comme si le seigneur jean Predecede la dite gabrielle celle cÿ gagnera a titre d’augment douze cents Ecus sol qui lui seront paÿés six mois aprés son veuvage par le seigneur charles theodore ou ses heritiers = il est enfin accordé que les enfans qui naitront du dit Mariage heriteront des biens paternels et maternels suivant le for le male Excluant la femelle = ainsi l’ont promis et juré au Dieu vivant et ont Renoncé a dire le contraire ont fait les constitutions et Renonciations de la justice et ont Etabli les notaires et procureurs du senechal pour les causes du present instrument = fait et Passé en la ville d’orthéz le douze juillet mille cincq cents un presents et temoins Pierre Lichigaraÿ sarrabere, et Paul galeze de la presente ville et moi hilaire Dupont notaire publicq qui le present aÿ grossoÿé et signé avec les parties interessées avec les assistans et temoins. ainsi signés. jean de saint cricq D’arance = gabrielle de Lapuÿade = charles theodore de saint cricq D’arance = Israel de Lapuÿade = Pierre de saint cricq du gave = jacques de Borda = Arnaud de Blair = jacques de Larroque = Pierre Lichigaraÿ sarrabere temoin = Paul galeze temoin = hilaire Dupont notaire Publicq et Retenteur :

Le meme Jour douze juillet par moi Notaire soussigné presents et temoins David Labouchere et jean jacques Arrigrand qui ont signé aussi il à été delivré cette Expedition du contract cÿ dessus au seigneur jean de saint cricq D’arance ainsi signés = David Labouchere. jean jacques Arrigrand : hilaire Dupont notaire Publicq :

L’an mille sept cents quatre vingts sept et le huit janvier par moi Pierre de Lassun notaire d’arthéz et de ses dependances, l’extrait ci dessus à été tiré a arthéz mot a mot a la vue d’une Expedition que j’en avais delivré le trente septembre mille sept cents soixante et dix et neuf Duement scellée et controllée par capdevielle, a Noble jean Paul de Saint Cricq cheer de Lordre militaire de St Louis qui m’a Requis de lui Expedier encore ce nouveau collationné, qui a aussitot Retiré le premier, et a signé avec moi : constat les mots ( et jean en interligne a la vingt et sixieme Ligne de la premiere Page, et le mot cents Retouché a la vingt et unieme Ligne de la traduction)

Saint Cricq
Lassun nore

Con et scellé Arthes Le 22e janvier 1787. Reçu ci contre une Livre dix sept sols six [deniers]

capdevielle

Contract de Mariage de Noble jean de saint cricq d’arance en datte du 12 juillet mille cinq cents un