Jean de Saint Cricq D’arance

Contrat de Mariage de Jean de Saint Cricq D’arance avec Charlotte de Pinsun en datte du 2e aoust 1656.

source: so-genealogie, traduction en français

Au Nom de Diu

Sçachent touts presents et advenir que pactes et accords de mariage ont eté faits et passés entre Gentieu (ce qui veut dire noble) entre M Jean de Saint Cricq Lieutenant au régiment des bandes Bearnoises, d’une part, et Demelle Charlotte de Pinsun, de l’autre, en la forme suivante, sçavoir est que led sr de Saint Cricq, de l’authorité de Gentieu Pierre de Saint Cricq, son pere, Lieutenant au meme regiment, et assistance de Gentieu M Henry D’espoeys, seigneur D’arance, de Gentieu M Jean D’espoeys, seigneur de Mouliaa de Sarpourenx, de Gentieu M Pierre de Sarrebaig seigneur de Castede deu Camy, son oncle, de Gentieu M Guilhaumes de Salinis seigneur de Boumourt, de M David de Toyaa Tous ses parens, s’est promis bailler pour mary, et futur epoux, a lad demelle de Pinsun, et reciproquement lad. Demelle de Pinsun, du consentement de Gentieu M Pierre de Pinsun, son frère, et assistance de M Abraham de Lavie D’araujuzon, de M de Lavie, de Montestrucq, de Gentieu M Jean de Lassalle seigneur de Loubieng, de Gentieu Mr Jacques de Lassalle ses parens et alliés, sest promise bailler pour femme et future epouse aud. Gentieu M Jean de Saint Cricq, et toutes parties ont promis, de parfaire et accomplir led. Mariage, un mois après que l’une en sera par l’autre requise, Pour support et ayde duquel, et en faveur dicelui, led. Gentieu M de Saint Cricq, pere a Institué led M Jean son fils, heritier de tous et chacuns ses biens, presents et advenir, se reservant neanmoins l’administration diceux sa vie durant, et le pouvoir de legitimer ses autres enfans raisonnablement et suivant la portée de ses biens, et led. M de Pinsun a constitué de dot a lad. Demelle Charlotte de Pinsun sa soeur, pour la portion et part de legitime qui peut lui competer, sur touts et chacuns ses biens delaissés par leur pere et mere communs, la somme de six mille franx bordelois, payables sçavoir trois mille le jour des Noces, quinze cents un an après, et pareille somme de quinze cents : pour le Total et entier payement de lad. some de six Mille franx, autre an après avoir reçu le payement de chacune desd. sommes, lesd. srs de Saint Cricq pere et fils feront livrer et octroyer quittance en faveur dud. sieur de Pinsun, et ensuite quittance generalle et tournedot pour etre lad. somme rendue si le cas y echoit, aud sr de Pinsun ou a ses successeurs, suivant le for : Pacte et accordé entre lesd. futeurs epoux, d instituer pour heritiers universels de tous et chacuns leurs biens, presents et advenir, les enfans qui descendront dud. mariage le male excluant la femelle suivant le for. et pour l’observation de ce dessus lesd. parties ont obligé leurs biens et causes quils ont soumis aux rigueurs de la justice. et pour le confesser ont constitué procureurs les Notaires de la cour de Mr le sennechal au siege D’orthéz, leur donnant pouvoir de faire lad. confession. Surquoy ont renoncé aux renonciations a ce necessaires, ainsy lont promis et juré au Dieu vivant. Fait a Laa le second d aoust mil six cents cinquante six, Presents et temoins Me Arnaud D hereter sieur de Baulere prieur de Sauvelade, M Simon de Loustau sieur de Villaron dud. lieu et M Jacques de Brasselay seigneur de Sarpourenx en sa partie jurat gentieu de Larbaig qui en defaut du Nore la Notte du present ay retenu et signé avec les parties contractantes, assistans et temoins Et rapporté le second dud. mois et an a moy Pierre de Forbet Nore publicq de Larbaig qui aud. rapport lad. Notte ay retenu grossoye et signé Signés a l original Jean de Saint Cricq Charlotte de Pinsun, Pierre de Saint Cricq D’espoeys seigneur D’arance D’espoeys seigneur de Moulia de Sarpourenx : Sarrebaig : Salinis : Toyaa : Pinsun : Lassalle seigneur de Loubieng : Lassalle seigneur D’ozenx Lavie Daraujuzon : Lavie de Montestrucq : D’hereter : Loustau : Brasselay : Forbet Nore.

L’an mille sept cents soixante dix et neuf et le vingt et neuf septembre, par moi pierre de Lassun notaire d’arthéz et de ses dependances, l’extrait cy dessus et ez autres parts en ideome Bearnais qui a été traduit par moi en français a été tiré mot a mot a la vue de l’original qui m’a été Representé par Noble Jean Paul de Saint Cricq d’arance, chevalier de l’ordre royal et Militaire de St Louis qui la aussitot Retiré et a signé avec moi

Saint Cricq
Lassun nore

Con et scellé Arthes le 30: 7bre 1779. Reçu une livre quinze sols

capdevielle