Henri de Saint-Cricq

Contrat de Mariage de Henry de Saint Cricq D’Arance avec Marie de Lichigaray en datte du 17 Janvier 1693.

source: so-genealogie, traduction en français

Au nom de Dieu:

Sçachent tous presents et advenir que Gentieu (qui signiffie Noble) henrÿ de Saint Cricq lieutenant au Regiment des Bandes Bearnoises, assisté de Monsieur David de Saint Cricq, de Monsieur Jean de Toÿaa son Beaufrere, de Gentieu Mr Samuel de Pinsun seigneur de Pinsun son cousin Germain, et autres ses parens et amis s’est promis pour mari et futur Epoux a demoiselle Marie de Lichigaraÿ d’orthéz, laquelle par droit Reciproque de ladvis et Consentement de Mr Daniel de Lichigaraÿ son frere, de Gentieu Monsieur Jacques de Lichigaraÿ, Berdaut crouzeilles son autre frere, et autres parens et amis, sest promise pour femme et legitime Epouse au dit sieur de Saint Cricq, et toutes Parties ont promis de faire Celebrer incessament le dit mariage les bans étant deja publiés; et pour le support et aide d’icelui, le dit Daniel de Lichigaraÿ, a promis a la demoiselle sa soeur la somme de quatre mille livres leguée par le feu sieur de Lichigaraÿ leur Pere, tant moins de laquelle il a tout presentement baillé et compté, celle de Mille livres en doubles louis et simples louis dor, audit M: de Saint Cricq, laquelle il a Retiré Par devers lui, present moi Notaire et temoins bas nommés s’en est Contenté, et a Renoncé a l’Exception de Pecune non nombrée, et à toute Erreur de Calcul pour le premier Pacq de la legitime de la dite demoiselle sa future Conjointe, en a acquitté et acquitte le dit sieur de Lichigaraÿ, qui a promis de Bailler le Reste de la dite legitime qui est la somme de trois mille livres, sçavoir: mille livres dans un an à compter de ce Jour, mille livres un an après, et les mille livres Restantes un autre an après, l’un terme suivant l’autre, avec les interets des dites sommes les dits termes Passés au denier vingt et cincq, et lors de chaque Paÿement Monsieur de Saint Cricq en octroÿera quittance, et a final Paÿement Carthe de tournadot, et Gentieu Monsieur Jacques de Lichigaraÿ Berdaut Crouzeilles, a dit que par lamitié que lui et ses deux frères Jean et Pierre absens, mais lui pour Eux stipulant portent a la demoiselle leur soeur, et en faveur du dit Mariage ils lui font Present en leur propre d’une somme de douze mille livres dont Elle aura la libre disposition, sçavoir celle de six mille livres qu’il vient de Compter tout presentement, En doubles Louis et simples Louis D’or, en Presence de Moi Notaire et temoins bas nommés que Mr de Saint Cricq a Retiré et s’en est contenté, et a l’Egard des six mille livres Restantes le dit Mr Jacques de Lichigaraÿ Berdaut Crouzeilles promet tant pour lui que ses deux freres Jean et Pierre, de les paÿer au dit Mr de Saint Cricq dans trois ans a Compter de ce Jour sans interet: et les dits futurs Epoux ont institué pour leurs heritiers, les enfans qui descendront du present Mariage, le male Excluant la femelle suivant le for, et pour l’observation de tout ce dessus les parties ainsi qu’il leur Concerne ont obligé tous et chacuns leurs biens et Causes présents et futurs, qu’ils ont soumis aux Rigueurs de la Justice: pour Confesser le dessus étre veritable ont Constitué proeurs tant les Notaires de la Cour du Parlement de Navarre que ceux de la Cour de Mr le senechal D’orthéz, leur donnant Pouvoir de faire la dite confession et ont Renoncé aux Renonciations Necessaires, et ainsi l’ont Juré. Fait a Lendresse le dix et sept Janvier, mille six Cents nonante et quatre, presents et temoins Me Jean pierre de Larrabere pretre et curé du dit lieu, et David de Marque de Marserin Praticien et moi pierre de L’Estapis qui le present aÿ signé avec les parties, assistans et temoins, ainsi signés. Saint Cricq: Marie de Lichigaraÿ: David de Saint Cricq: Pinsun: Toÿaa: Daniel de Lichigaraÿ: Jacques Lichigaraÿ: Berdaut Crouzeilles: Larrabere Curé temoin: Marque temoin: L’estapis Notaire:
Et Par moi Notaire cÿ dessus la presente Expedition à été faite et delivrée a Gentieu henrÿ de Saint Cricq le Cincq mars mille six Cents nonante et quatre, presents et temoins David de Laborde, et pierre cachau du lieu D’arance qui ont signé avec moi dit notaire. ainsi signés. Laborde temoin: Marque temoin: L’Estapis Notaire:

L’an mille sept Cents quatre vingts sept et le quatre Janvier, dans la ville d’arthéz par moi Pierre de Lassun Notaire d’arthéz et Dependances, le Present Extrait et traduction ont été faits a la vue de l’original en Ideome Bearnais qui m’a été Representé par Mr Jean Paul de Saint Cricq D’arance, chevalier de l’ordre Militaire de Saint Louis, à qui Jen avais deja delivré une Expedition en français le 29 sepbre mil sept Cents soixante dix Neuf, Controllée et sçellée qui ma Representé l’une et l’autre qui les a Retirés aussitot et a signé avec moi:

Saint Cricq
Lassun nore

Con et Scellé Arthes le 15 Janer 1787: Recu une livre dix sept sols six deniers

capdevielle